forum med-fmpf vous souhaite la bienvenue !!

fmpf fmpf fmpf
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 cas hyper easy

Aller en bas 
AuteurMessage
Zubra_01
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 29

MessageSujet: cas hyper easy    Sam 28 Aoû - 6:42

madame D, âgée de 58 ans était admise aux urgences le 1/11/99 pour survenue de rectorragies évoluant depuis 24 heures. Ses antécédents étaient une appendicectomie, un stripping de varices et l'exérèse d'une adénopathie bénigne 20 ans auparavant. Elle n'avait pas d'antécédent familial digestif. Vingt-quatre heures avant l'admission, la patiente a ressenti brutalement une douleur abdominale diffuse intense à type de colique. Quelques heures après l'émission d'une selle dure, madame D va présenter une première rectorragie alors que les douleurs s'amendent spontanément. La récidive de la rectorragie conduit à l'hospitalisation. L'interrogatoire retrouvait la prise d'un traitement AINS par NexenÒ (nimésulide 2/j) pour gonalgies, débuté 20 jours avant le début des symptômes et poursuivi pendant 10 jours ; la posologie avait été augmentée par la patiente à 4 cp les deux derniers jours. L'examen clinique est normal, apyrexie, l'hémoglobine est à 11 g/l.

La coloscopie réalisée 24 heures après l'admission et menée jusqu'au caecum mettait en évidence une colite gauche suspendue avec intervalle de muqueuse saine de type hémorragique sans oedème ni ulcération.

L'histologie ne montrait aucune érosion ou ulcération, un respect du relief, une composante glandulaire normale. Le chorion était élargi oedémateux et congestif avec une cellularité augmentée, et notamment la présence de polynucléaires éosinophiles plus nombreux que normalement.
qu'elles sont les dc a evoqués ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://med-fmpf.forumactif.info
niz125

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 16/08/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: cas hyper easy    Sam 28 Aoû - 19:44

ben je pense que puisque la patiente presente une colite medicamenteuse à éosinophiles , surtout que la patiente prend des AINS, sachant que les AINS ont des effets toxiques sur le tube digestif, pour le colon, les AINS peuvent donner les complications suivantes:

Colite non spécifique de novo
Colite éosinophile
Ulcères coliques
Sténoses coliques en diaphragme
Rectite et ses complications (sténose, perforation, fistules)
Colite microscopique (?)
Colite segmentaire ischémique
Aggravation des complications de la diverticulose : Perforation, abcès, hémorragie
Poussée de maladie de Crohn
Poussée de rectocolite hémorragique

On peut aussi penser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dr_lahlou
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: cas hyper easy    Sam 28 Aoû - 20:07

tout dabord je dirai MICI maladie de Crohn & RCH
tout type de Colite : ischémique + médicamenteuse + infectieuse

IL ya bcq a citer mais je pense que ces les plus logiques

A vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zubra_01
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 29

MessageSujet: Re: cas hyper easy    Dim 29 Aoû - 8:32

bravo si nizar c'est une colite medicamenteuse suite a la prise des AINS
pour les autres diagnostc c possible ! les mici ischemique ..... !!!
cas clos !!! coooooooooooool bravo 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://med-fmpf.forumactif.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cas hyper easy    

Revenir en haut Aller en bas
 
cas hyper easy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hyper-activité des enfants et alimentation...
» Hyper...ball !!
» Hyper urgent (genre pour demain): contrôle anne Frank?
» Une "hyper étoile" bat tous les records en matière de taille
» hyper logique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum med-fmpf vous souhaite la bienvenue !! :: CAS Cliniques :: GASTROLOGIE-
Sauter vers: